25.1.08

Black is Black

L'esturgeon me va si bien que TriBeCa a jugé bon de m'inviter mardi soir à un inoubliable dîner chez Petrossian.

Quels goûts, quelles émotions, quelle élégance.
Sous mes yeux ébahis et mes papilles émoustillées, se sont succédés 3 caviars, un tarama au Maviar, accompagné de ses blinis et d'oeufs de saumon, une incroyable série de saumon (évidemment) fumé et préparé maison (dont un Caucasien et un si délicatement relevé au poivré de la Jamaïque). Et je ne m'arrêterai pas là (j'aime vous faire mal), ce dîner de rêve s'est achevé sur une trilogie de desserts, dont un (aussi surprenant que délicieux) entremet chocolaté, plus émouvant que le bouquet final d'un feu d'artifice à Fort Mahon !

Le tout ponctué de conseils avisés de Mr & Mme Armen Petrossian que je remercie chaleureusement de m'avoir permis de vivre une si belle expérience "papillesque".



Merci Mathieu pour les photos et la cooptation.

2 commentaires:

cez a dit…

Tu voulais peut être parler de tes yeux "ébahis", non ?

Cez (jaloux et qu'est pas prêt d'arrêter de manger des pates...)

Mathias a dit…

merci Maître Capello