4.12.07

C'est bon parce que c'est rare



Excellente surprise de cette fin d'année : Alive 2007 des Daft Punk.
Un live qui n'a rien d'un live, c'est chouette : les morceaux tirés des trois albums du groupe s’enchaînent avec une incroyable cohérence. Les beats et les mélodies se superposent comme si tout cela avait été prévu pour depuis le premier album.

Loin d'être une succession de titres enchaînés comme tout bon DJ pourrait le faire, les Daft transcendent leur propre musique pour la décomposer, la recomposer, la remixer pour qu’il en sorte quelque chose de neuf.

Je redécouvre vraiment Daft Punk.

4 commentaires:

Roland a dit…

Plutot d'accord, redécouverte complète des Daft !

parisien tête de chien a dit…

Tout pareil ! Et on se dit qu'avec des disques comme ça issus de concert démentielle, le disque n'est pas mort et les artistes encore moins! yeah

parisien tête de chien a dit…

bravo les fautes... bouhhhh

julien a dit…

clairement l'album de cette fin d'année, écouté en boucle à l'agence ... Daft punk is not dead !