1.10.07

0 + 0 = 99 F

Vous aviez détesté Brice de Nice, vous allez gerber (et je pèse mes mots) devant 99F. Blagues lourdes, gags attendus, acteurs pas à leur place (malgré un bon jeu de Jean Dujardin et Jocelyn Quivrin)... 99F est le film le plus affligeant que je m'étais imposé depuis belle lurette.
Un spot d'une centaine de (longues) minutes pour rien, ça en fait des scènes interminables à supporter. Dommage.

Je ne suis pas critique de ciné alors les mots me manquent pour écraser cette bouse. Je le regrette mais n'allez pas le voir.

5 commentaires:

CManu a dit…

OUPS !!! Ca a pâs l'air folichon...
J'avais aimé le livre, mais je hais Dujardin, alors je ne comptais pas y aller...

ouinon a dit…

Ouep, d'accord avec toi !

Je préfère le livre. Dans le film, j'ai aussi trouvé très longues les scènes psychédéliques relatives aux visions hallucinatoires des personnages camés, qui n'apportent pas grand chose à l'histoire, ou du moins qui auraient pu se résumer plus simplement, plus subtilement à mon avis.

En revanche, bien aimé le jeu de Jocelyn Quivrin, le côté militant de l'histoire et le rapport aux clients qui est assez réaliste (perpétuelle guerre création Vs. marketing).

Mathias a dit…

@christophe : ah bon, je ne vois pas ce que tu veux dire... mes clients sont tellement sympas (et parfois aussi lecteurs de mon blog) !

Sam a dit…

Ca tombe bien je n'avais aucune intention d'aller voir ce film (j'ai déjà réussi à échapper à Brice de Nice :-).
Je crois qu'il vaut mieux essayer le Lumet actuellement à l'affiche ( 7h58 ce samedi-là ) : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=111819.html

ouinon a dit…

Mathias : ah oui mais si ils sont lecteurs de ton blog, c'est forcément qu'ils sont sympas ! je parlais surtout des autres, ceux qui ne passent jamais par ici… hihihi :-)